Danse orientale et grossesse

La danse orientale, un excellent sport pour femme enceinte et voici pourquoi…

Avant toute chose :

Tout d’abord, demandez toujours conseil à votre sage femme ou médecin avant de pratiquer un sport pendant la grossesse, et après l’accouchement. Vous seule connaissez votre corps et vos limites.

En effet, danser pendant la grossesse est une excellente activité physique et mentale. Ensuite, si vous aviez l’habitude de danser avant, continuer à danser pendant. Il vous faudra seulement respecter vos limites et adapter certains mouvements comme les sauts, cambrage (etc) durant celle-ci.

De nos jours, il existe des cours de danse prénatale, et la danse orientale en fait partie.

Les bienfaits pour Maman et Bébé :

La danse orientale pendant la grossesse a de multiples bienfaits, à savoir:

  1. aide à se sentir bien dans un corps qui se transforme;
  2. garder, redécouvrir sa féminité;
  3. vous évade et vous met en joie;
  4. chasse le stress et détend;
  5. renforce le cardio;
  6. tonifie tout les muscles du corps;
  7. aide à réguler le poids pendant sa grossesse;
  8. est une excellente préparation à l’accouchement;
  9. aide à retrouver la ligne après la grossesse;
  10. améliore la coordination, utile pour éviter les pertes d’équilibre avec le ventre qui grossit;
  11. aide à la concentration et travaille la mémoire;
  12. berce et initie Bébé à la musique.

Cette danse peut se pratiquer jusqu’au terme de votre grossesse.

La danse après l’accouchement :

Après l’accouchement, pratiquer la danse atténue la fatigue du manque de sommeil et chasse le stress dû au chamboulement important dans votre vie.

De plus, elle diminue les risques de dépression post-partum ou « baby blues« , en vous aidant à reguainer une image positive de vous-même, en retrouvant rapidement votre silhouette d’avant la grossesse et prendre un moment pour soi.

Par ailleurs, le rôle de votre partenaire et l’entourage de manière générale a aussi son importance. Autrement dit, des études ont montré que des femmes ayant pratiqué un sport enceinte pendant toute la durée de la grossesse, et post-accouchement, soit 2 à 3 semaines après ce dernier, avait un meilleur bien-être physique et psychologique.

En effet, l’activité physique, vous sera toujours bénéfique tant physiquement que psychologiquement. Cependant, il est primordiale d’écouter son corps et de reprendre progressivement : « lentement, mais surement« .

D’ailleurs, l’émission « La Maison des Maternelles » en parle aussi ici.